Je n’aurai jamais osé poster une photo de moi avec les cheveux courts et un wash and go de plusieurs jours il y a 14 ans et me voici.

C’est en 2006 que j’ai pris la décision de ne plus défriser mes cheveux. C’est après avoir rencontré deux femmes dans la rue qui m’ont expliqué que je pouvais prendre soin de mes cheveux sans les lisser. Elles m’ont donné des conseils et le lien vers un forum: « boucles et cotons ».

J’ai découvert une communauté de femmes qui prenaient soin de leurs cheveux sans défrisage et s’encourageaient les unes les autres dans leur parcours d’acceptation.

La même semaine, j’ai décidé de couper mes cheveux à la grande incompréhension de mon entourage pour tout reprendre de zéro. J’ai pleuré et me suis demandée ce que je venais de faire… Ce n’est que des années plus tard que j’ai osé les porter naturel la majorité du temps.

Cette période a transformé ma vie et cela n’a pas été un long fleuve tranquille car aussi loin que je me souvienne mes cheveux ont toujours été un problème. Il fallait à tout prix les cacher, les raser ou les lisser. Alors changer ce programme de ma tête a été compliqué.

J’ai découvert l’importance d’être soutenue dans ce processus et surtout d’apprendre à faire preuve de bienveillance envers moi-même.

Aujourd’hui je me sens plus libre et j’ai le choix de porter mes cheveux comme je le souhaite sans me soucier du regard des autres juste en fonction de MES envies et c’est ce que je souhaite à chacune des personnes que je rencontre dans mon métier…

Et vous ? Quel coiffure/coupe souhaiteriez-vous tenter et qu’est-ce qui vous en empêche ?

Rosine, curl specialist & fondatrice de COHEA

12/09/2020

C’est tellement beau, et je vous comprends tellement !
La révélation a pour moi été ma fille, qui a 15 moi aujourd’hui et de jolies boucles blondes, comme moi à ma naissance.
Je souhaite le meilleure pour elle et évidemment je souhaiterai lui apprendre à s’aimer, tel qu’elle est !
Comment lui dire qu’elle doit s’aimer, alors que moi je ne lui montre même pas le bon exemple ? Comment donc lui montrer l’exemple ?
En m’acceptant tel que je suis née, donc avec mes boucles, sans maquillage ou peu !
Une révélation, une profonde, et depuis 6 mois je ne fais plus rien à mes cheveux ou presque. Aujourd’hui je vais encore une fois chez un coiffeur classique mais je pense que ce sera la dernière fois, j’arrête même les coulages pour masque ce qu’il reste de blond pas naturel, plus de sèche cheveux ou presque et uniquement en diffuseur. Et le mieux c’est que pour la première fois depuis 38 ans j’aime mes cheveux tels qu’ils sont !

15/09/2020

Merci Flo pour ce partage. 🙂 S’accepter telle que l’on est tellement libérateur. Je trouve cela magnifique que le changement s’est opéré en étant maman. Votre fille vous remerciera et ce qui sera encore plus pratique pour elle c’est que vous pourrez comprendre sa texture de cheveux. A bientôt je l’espère.

Commentaires:

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.