Nous partageons avec vous aujourd’hui une interview de Dominique Snip, spécialiste pour cheveux bouclés, frisés et crépus et fondatrice de la marque de produits capillaires et des salons Sheado ainsi que de la Natural Hair Academy dont est issu Rosine, la fondatrice COHEA. Elle vit aux Pays-Bas.

Bonne lecture et merci du fond du coeur Dominique.


  • D’où venez-vous?

Je suis née et ai grandi au Surinam en 1983.  C’est un petit trésor caché au Sud de l’Amérique Latine, où différentes cultures vivent paisiblement ensemble. En 2000, nous avons déménagé aux Pays-Bas où je vis toujours actuellement.

  • Quel est votre profession ?

Je suis la fondatrice de la marque Sheado une ligne de produits pour cheveux naturels, des salons de coiffure Sheado et de la Natural Hair Academy. Ma profession consiste à gérer ma marque de produits, mes 3 employées et mon entreprise quotidiennement. Une fois par semaine, j’enseigne à la Natural Hair Academy et je réalise occasionnellement des consultations, des soins et des coupes.

  • Pourquoi cette carrière? Quels sont vos motivations?

J’ai été motivée par ma propre aventure capillaire. J’ai réalisé mon big chop* en 2004. Puis mon aventure a commencé. Je recherchais des produits, des ingrédients et des méthodes pour mes cheveux naturels parce que les soins que j’apportais à mes cheveux défrisés ne fonctionnaient plus sur eux. Ce n’est que quelques années plus tard (en 2012) que j’ai lancé ma propre marque de produits et par la suite mes salons de coiffure.

La Natural Hair Academy a été fondée en 2016 car il n’y avait pas de formations professionnelles pour prendre soin des cheveux bouclés à crépus.

*Big Chop, en français « la grande coupe », consiste à couper toutes parties de cheveux lissées par un produit chimique lissant.

  • Depuis quand êtes-vous naturelle et pourquoi?

Je ne voulais plus me conformer aux standards de beauté caucasien. Je voulais m’accepter telle que je suis et donc avec mes cheveux naturels.

  • Quelle est votre routine du moment?

Je lave mes cheveux tous les 10 jours avec un shampooing suivi d’un après-shampoing.

J’utilise tous les 2 jours un lait hydratant ainsi qu’un beurre végétal. Je réalise des vanilles, un twist-out ou un chignon haut.

  • Avez des “bad hair days” * ? Si oui comment faites-vous pour y remédier ?

Pour éviter cette situation je réalise un chignon haut ou des twists. Quand je les porte lâchés, j’ai beaucoup plus de travail pour faire en sorte d’avoir un beau résultat. Je n’ai pas beaucoup de temps à accorder à mes cheveux le matin. Je suis aussi une maman, mon fils à 3 ans. Donc vous imaginez que mes matins peuvent être mouvementés.

*Bad hair days, en français, « un mauvais jour pour les cheveux ». Quand les boucles ne veulent pas collaborer… Si vous voyez ce qu’on veut dire :). 

  • Quels sont vos conseils pour les personnes qui n’osent pas encore porté leurs cheveux bouclés, frisés ou crépus ?

Ne prêtez pas attention à ce que les autres veulent. Passer au naturel est la meilleure chose que vous pouvez faire pour vous surtout avec les produits agressifs des traitements chimiques et le risque d’alopécie quand on porte régulièrement des tissages, des tresses et des perruques. Vos cheveux naturels font partie de vous et il n’y a rien de mal à ça. Aimez vos cheveux, aimez-vous.

Plus d’informations ? Sheado

Commentaires:

*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.